Une plante sauvage

Le bonheur n’est pas une plante sauvage, qui vient spontanément, comme les mauvaises herbes des jardins: c’est un fruit délicieux, qu’on ne rend tel, qu’à force de culture.
Restif de la Bretonne

Print Friendly

You may also like...

Comments are closed.