Il faut avoir une parfaite conscience de ses propres limites, surtout si on veut les élargir.
Antonio Gramsci.

Print Friendly