Pensées

Voyage

On disait à Socrate que quelqu’un ne s’était nullement amendé en son voyage : « Je crois bien, dit-il, il s’était emporté avec soi ! »
Montaigne.

Print Friendly

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer